Projet d'Appui au Cycle Électoral au Niger PACEN

Introduction

 L’objectif visé par le PNUD et les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) qui participent au présent projet est le renforcement des capacités techniques, financières et opérationnelles des principaux acteurs impliqués dans le processus électoral, notamment la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), les institutions de la République et les autres acteurs impliqués, les Organisations de la Société Civile (OSC), les femmes, les jeunes et les médias. Les actions proposées ont pour finalité la conduite efficiente du processus électoral et l’organisation d’élections inclusives, libres, transparentes et crédibles, conformes aux standards internationaux.

L’objectif visé par le PNUD et les Partenaires Techniques et Financiers (PTF) qui participent au présent projet est le renforcement des capacités techniques, financières et opérationnelles des principaux acteurs impliqués dans le processus électoral, notamment la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), les institutions de la République et les autres acteurs impliqués, les Organisations de la Société Civile (OSC), les femmes, les jeunes et les médias. Les actions proposées ont pour finalité la conduite efficiente du processus électoral et l’organisation d’élections inclusives, libres, transparentes et crédibles, conformes aux standards internationaux.

Le présent projet est en cohérence avec le cadre de l’assistance technique du PNUD au Gouvernement nigérien. Il fait suite à une demande formulée par le Gouvernement nigérien, en avril 2014 pour solliciter l’assistance des Nations Unies pour l’organisation des élections présidentielles, législatives et locales en 2016. Il prend en compte les conclusions de la Mission d’Évaluation des Besoins Électoraux (NAM) conduite en juillet 2014 et qui recommandait aux partenaires du Niger d’apporter leur assistance et d’accompagner le processus électoral en cours.

L’objectif global visé est donc de favoriser une bonne gouvernance démocratique et une consolidation des institutions démocratiques à travers des élections crédibles et acceptées par tous, citoyens  comme acteurs politiques.

Le PACEN a été élaboré en conformité avec l’approche du Cycle Electoral, basée sur une logique de long terme. Les objectifs visés sont d’accroître les capacités en matière électorale et de favoriser l’autonomie de la CENI pour les futurs scrutins, de responsabiliser davantage les institutions publiques, les acteurs politiques, la société civile et les médias, et de favoriser la participation des femmes et des jeunes. Cette approche du cycle électoral permettra (i) aux intervenants d’apporter un appui avant, pendant et après les périodes électorales en partant du principe que les activités préparatoires et post électorales sont aussi importantes que les élections elles-mêmes ; et (ii) conduira à terme à une gouvernance démocratique plus large, en créant un environnement favorable à des élections libres, imprégnées du respect et de la primauté du droit.

Enfin, le PACEN couvrira tous les scrutins (élections présidentielle, législatives et locales) qui se dérouleront au Niger en 2016.

Axes d’intervention du Projet

-          Le renforcement des capacités des membres de la CENI, du CFEB, du CNDP, le personnel électoral et les autres acteurs sur les techniques et opérations électorales

-          L’appui à l’acquisition du matériel électoral.

-          La sensibilisation, l’éducation civique électorale des populations et des femmes en particulier, en collaboration avec la société civile et les médias.

-          La prise en compte du genre pour une meilleure implication des femmes dans le processus électoral

-          La prévention des conflits électoraux afin de créer les conditions d’élections apaisées

-          La gestion du contentieux électoral.

-          La promotion des droits de l’homme et le monitoring de leur respect durant la campagne électorale.

-          L’appui à l’encadrement de l’observation électorale.

-          La promotion du dialogue entre les acteurs politiques et sociaux pour maintenir le consensus et la paix sociale

-          Le renforcement des capacités à long terme des acteurs par des activités post-électorales pour assurer la pérennisation des acquis du processus

-          La mise en place d’un mécanisme de coordination et de gestion efficiente des ressources du Projet pour contribuer à l’efficacité de l’assistance technique et à la transparence du processus électoral.

Partenariat entre la CENI et le PNUD dans la mise en œuvre du Projet



  • Actions déjà réalisées par le PNUD

Depuis 2014, le bureau du PNUD a apporté des appuis importants pour accompagner le processus électoral au Niger. On peut citer entre autres :

-          La préparation et la conduite de la mission de la Mission d’Évaluation des Besoins Électoraux (NAM) conduite en juillet 2014

-          La réalisation d’une étude de faisabilité pour l’introduction de la biométrie au Niger

-          Le recrutement d’un expert à partir de février 2015 pour apporter l’assistance technique du PNUD dans divers domaines : (i) élaboration du Document de projet PACEN, (ii) élaboration d’une note de propositions de réformes du système électoral au Niger, (iii) organisation d’une session de renforcement des capacités des membres de la CENI, (iv) proposition d’un draft de chronogramme électoral, (v) appui à la mobilisation des ressources, etc.

-          Au plan politique, le PNUD est en contact permanent avec le Gouvernement et les acteurs politiques pour maintenir le consensus politique autour des questions électorales. Dans ce cadre le Représentant Spécial du SG des Nations Unies en Afrique de l’Ouest a séjourné au Niger du 7 au 10 septembre 2015.

-          Un Panier Commun a été constitué pour financer le PACEN. Il se chiffre à présent à environ 5,5 Millions USD avec les contributions du PNUD (3 Millions USD), Suisse (1,7 Millions de FS) et Luxembourg (500 000 Euros). Des requêtes de financement ont été soumises au Japon et au PBF pour combler le gap.

 

  • Les perspectives de collaboration CENI-PNUD

Le projet PACEN sera exécuté dans le cadre d’un partenariat entre la CENI et le PNUD. Ainsi,  l’équipe du projet sera installée dans les locaux de la CENI pour plus d’efficacité et de rendement dans son travail.

Au plan programmatique et opérationnel, les activités définies dans le PACEN seront mises en œuvre par l’équipe du projet, en collaboration étroite avec la CENI et ses structures. La gestion financière se fera en conformité avec les règles et procédures du PNUD sous la modalité de l’exécution directe (DIM).

 

BUDGET

Budget Total 15.900.576.47 USD
ressources mobilisées  (panier commun)

PNUD

Suisse

Luxembourg

5 277 172 USD

3 000 000 USD

1 717 172 USD

560 000 USD

 

Ressources hors panier 500 000 USD

Lesdiscussions sont encours avec d'autres partenaires

 
   
   

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe