Commémoration de la journée des Nations Unies

24 oct. 2013

La commémoration de la journée des Nations Unies célébrée  le 24 octobre de chaque année  au Niger comme ailleurs dans le monde,  a été caractérisée par une série d’activités programmées par l’Equipe Pays auxquelles ont participé les membres du Gouvernement, la communauté des Partenaires Techniques et Financiers, plusieurs partenaires et le personnel des Nations Unies.

Conformément à la tradition, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies M. Fodé Ndiaye, a livré le 23 octobre le message du Secrétaire Général de l’ONU que ce dernier adresse tous les ans aux 193 pays membres de l’organisation. Le Secrétaire Général a notamment prôné la nécessité de respecter les idéaux fondateurs de l’Organisation et d’œuvrer ensemble pour la paix, le développement et le respect des droits de l’homme.

Dans la matinée du 24 une cérémonie de levée des drapeaux du Niger et celui des Nations Unies s’est déroulée à la Maison des Nations Unies, en présence des membres du Gouvernement, des chefs d’Agences de l’ONU accréditées au Niger et le personnel des Nations Unies, sur fond de musique militaire. Cette année, a indiqué M. Fodé Ndiaye, « …la journée des Nations Unies est placée sous le signe de la contribution des Nations Unies à la consolidation de la paix à travers le monde et au progrès commun. Ce qui nous montre combien près de 70 ans après sa création, les défis liés à l’édification d’un monde en paix restent persistants, et nous invitent tous à cultiver la paix pour nous-mêmes et pour les autres…. » La paix a-t-il poursuivi, «  a été mise à rude épreuve cette année, particulièrement dans la sous région du Sahel et en particulier au Niger où des actes terroristes  ont occasionné la mort de plusieurs de ces fils. Nous nous inclinons pieusement devant leur mémoire »

La paix fait partie intégrante du programme de coopération entre le Niger et les Nations Unies dans le cadre de ses activités opérationnelles. Aussi c’est pour nous personnel du SNU, l’occasion de réitérer solennellement l’engagement de l’ONU à accompagner le Niger dans la mise en œuvre de son programme de renaissance et de développement économique et social incluant l’Initiative 3N et la stratégie sécurité et développement au Sahel dans un climat de paix et de sécurité pour chacune et chacun des Nigériens.

Le Ministre de la Justice Garde des Sceaux, assurant l’intérim de celui des Affaires Etrangères et de la Coopération, a indiqué que « le Niger est disposé à se battre aux côtés des Nations Unies pour la paix, les droits humains et le développement. »                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                             
En milieu de matinée du 24, plusieurs personnes se sont rendues au dispensaire des Nations Unies pour faire don de leur sang au profit du Centre de transfusion sanguine de Niamey en collaboration avec l’ONG Tchemaya, qui a d’ailleurs offert un trophée aux Nations Unies pour leur engagement à sauver des vies humaines. « Sauver des vies humaines »,  une notion qui fait partie des principes fondamentaux des Nations Unies, a dit le Coordonnateur Résident qui a fait don de son sang.

Dans l’après-midi du jeudi 24, plusieurs membres du Gouvernement, la communauté des bailleurs et donateurs, et le personnel des Nations Unies ont honoré de leur présence le cocktail organisé traditionnellement pour l’occasion afin de communier et de réfléchir ensemble pour concrétiser la vision d’un monde meilleur, prônée par le Secrétaire Général de l’ONU, M. Ban Ki moon.

La télévision nationale a diffusé le  25 octobre, un débat télévisé qui a regroupé des jeunes étudiants et les chefs d’agences des Nations Unies accréditées au Niger. Une émission forte intéressante qui a porté sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle et plusieurs sujets relevant des domaines d’intervention des agences. Cet échange a permis de mettre en relief les défis liés à ces thématiques, les progrès réalisés et le rôle que la jeunesse nigérienne doit jouer pour participer au développement du pays.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe