ALLOCUTION DE MONSIEUR FODE NDIAYE COORDONNATEUR RESIDENT DU SYSTEME DES NATIONS UNIES AU NIGER,JOURNEE INTERNATIONALE DES VOLONTAIRES (JIV) «Le monde bouge, et toi ? Deviens Volontaire !»

8 déc. 2015

Monsieur le Premier Ministre, chef du gouvernement,

Madame le Ministre de l’Aménagement du Territoire et au Développement Communautaire (MAT/DC),

Messieurs les Membres du Gouvernement,

Honorables Députés,

Excellence Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Membres du Corps diplomatique,

Monsieur le Gouverneur de la Région de Niamey,

Messieurs les Elus Locaux,

Mesdames et Messieurs les Chefs des Organisations de Volontaires ;

Chers Collègues du Système des Nations Unies,

Chers Invités,

Chers Volontaires,

C’est pour moi un plaisir, et même un double plaisir, d’être parmi vous pour célébrer la Journée internationale des volontaires 2015.  Premièrement, parce que cette journée est l’occasion de célébrer les millions de volontaires dans le monde qui s’emploient inlassablement à satisfaire les besoins de leurs semblables, à les aider à se faire entendre et à protéger leurs droits. Et deuxièmement, parce que c’est la première fois qu’elle est organisée au Niger par la toute jeune Agence Nigérienne de Volontariat pour le Développement, l’ANVD à laquelle vont tous mes vœux de succès.

Le volontariat est loin d’être quelque chose de nouveau au Niger. Le Programme des Volontaires des Nations Unies a démarré ses activités dans le pays en 1972 avec 5 volontaires. A ce jour, 86 volontaires des Nations Unies nationaux et 21 internationaux travaillent dans toutes les 8 régions dans le cadre de projets de développement. Ils appuient les actions humanitaires, la décentralisation, l’accès à la justice, l’adaptation au changement climatique, la prévention et la gestion des crises et catastrophes ou encore l’approche dite des communes de convergence dans le cadre de l’Initiative 3N et de la résilience.

Les conditions dans lesquelles ils travaillent sont souvent difficiles.  Mais ils sont engagés, passionnés. Ce n’est pas l’argent qui les motive, c’est la solidarité. Ils ont le courage de penser que leur contribution, si petite soit-elle, fera bouger les choses, avancer le développement et améliorer la vie des populations qu’ils servent. Et de fait, ils apportent l’espoir à ceux qu’ils soutiennent, leur ouvrent de nouvelles perspectives et les aident à trouver la force de surmonter leurs faiblesses.

Je voudrais saluer leur action, ainsi que celle des volontaires d’autres organisations nationales, bilatérales et multilatérales, qui œuvrent chaque jour au Niger aux côtés des vaillantes populations pour permettre le changement. L’action des volontaires de la Croix Rouge, du Service national de participation et celle des volontaires des diverses associations communautaires contribuent considérablement à améliorer la situation générale au Niger.

Comme vous le savez,  par le volontariat, les Nigériens ont pleinement participé aux progrès vers les objectifs du millénaire pour le développement. Nous ne pourrons atteindre les 17 objectifs de développement durable adoptés en septembre dernier qu’en montrant encore plus de solidarité. C’est pourquoi, à l’occasion de cette JIV 2015,  je voudrais inciter chacun d’entre nous à réfléchir à la manière dont il pourrait contribuer de façon volontaire à la mise en œuvre des nouveaux objectifs mondiaux, dont celui si important pour ce pays de faire disparaître la pauvreté d’ici 2030.

« Le monde bouge, et toi ? Deviens Volontaire ! » est le thème central de cette journée. C’est un appel à chacun de nous à s’impliquer activement. 

Chers Volontaires, parfois, vous pouvez avoir l’impression que votre travail  passe inaperçu. Au contraire, votre action compte au sein des collectivités qui bénéficient de votre savoir-faire et de votre dévouement, pour les institutions que vous représentez et surtout, pour vous-même car elle fait de vous des maillons dans la chaine de ceux qui contribuent à l’édification d’un monde meilleur.

Je vous souhaite une bonne Journée Internationale des Volontaires 2015 et je vous remercie de votre aimable attention.

Vive le Niger et vive le volontariat ! 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe