Discours du Représentant Résident du PNUD au lancement de la formation des animateurs des radios communautaires à Dosso

5 mai 2016

Représentant Résident du PNUD Niger prononçant son discours

  • Excellence Madame la Ministre de la Communication ;
  • Monsieur le Gouverneur de la Région de Dosso ;
  • Monsieur le Président du Conseil Régional de Dosso ;
  • Monsieur le Préfet du département de Dosso ;
  • Monsieur le Maire de la Commune Urbaine de Dosso ;
  • Honorable Sultan de Dosso ;
  • Mesdames et Messieurs les participants,

C’est pour moi un réel plaisir de participer ce jour à la cérémonie de lancement officiel des activités de formation à l’endroit des animateurs et gestionnaires des radios communautaires de Tillabéry et Dosso.

Cette formation, attendue de longue date, s'inscrit dans le cadre du partenariat entre le PNUD et le Ministère de la communication, ayant permis l’acquisition et l'installation de 33 radios communautaires, pour un montant global de 2.072.624 dollars US (soit environ 1,206 milliards de FCFA).

Ceci renforce l’importance de les rendre opérationnelles et d’en assurer un usage optimum pour le bien-être des populations au niveau des toutes les 33 communes des sept (7) régions bénéficiaires, à savoir Dosso, Tillabéry, Tahoua, Agadez, Maradi, Zinder et Diffa.

Permettez-moi de rappeler que c’est par un processus démarré en 2014, où le PNUD a accepté de soutenir les efforts du Gouvernement dans le  renforcement des capacités des communes en matière de communication pour le développement. 33 communes bénéficiaires de sept (7) régions, à savoir Dosso, Tillabéry, Tahoua, Agadez, Maradi, Zinder et Diffa sont concernées.

Je voudrais saluer tous les efforts consentis de part et d’autre pour relever le défi de l’améliorer de l’accès et l’accessibilité des citoyens à la communication.

Mme la Ministre,

Les radios communautaires constituent, à mon avis, un moyen privilégié d’échanges, d’information et de formation pour tous les citoyens, et un vecteur inégalé de leur participation à la vie publique. Ceci renforce l’importance de rendre ces radios communautaires opérationnelles et d’en assurer un usage optimum.

Je suis convaincu que votre département ministériel et ses services déconcentrés assureront un suivi rapproché des formations qui seront dispensées, ainsi que des activités et du fonctionnement de ces radios, pour le bien-être des populations concernées, et notamment les jeunes, filles et garçons.

Je ne saurai terminer mon propos sans remercier les autorités et les populations de Dosso pour leur accueil chaleureux, qui témoigne, si besoin en était, de leur intérêt pour les radios communautaires.

Je voudrais enfin réaffirmer ici l’engagement et la disponibilité du PNUD à accompagner le Niger dans la promotion de la démocratie et de la bonne Gouvernance à tous les niveaux.

         Je vous remercie de votre attention.