L’Equipe Lab (Moustapha, Assane, Rachida), les parrains du Lancement et des jeunes membres de l’African Development University autour de la Représentante Résidente du PNUD Niger, mobilisés pour le lancement officiel

Parrainé par le Ministre-Conseiller Spécial du Président de la République Ibrahima Guimba-Saïdou, le lancement a permis de mobiliser des acteurs de la partie nationale, des PTFs, d’organisations de la société civile (acteurs de l’innovation et du développement au Niger). La pertinence de l’approche Lab au Niger, face aux nombreux défis de développement, a été saluée par l’ensemble des partenaires, qui ont déjà suggéré de nombreuses pistes de collaboration que l’équipe Lab a hâte de mettre en œuvre.  

L’Acc Lab Niger a été officiellement lancé par la Représentante Résidente du PNUD Niger ce mercredi 22 janvier à l’hôtel Radisson Blu de Niamey, sous le patronage du Ministre-Conseiller Spécial du Président de la République du Niger et Directeur Général de l’Agence nationale pour la société de l’information (ANSI). Recevant un soutien appuyé des collègues du PNUD Niger, l’évènement a mobilisé près de 150 personnes, en présence de l’ambassadeur d’Italie au Niger et avec la participation de la Chef de Coopération de l’ambassade de la République fédérale allemande au Niger, qui en a salué la capacité à « fournir un cadre de réflexion adéquat, pour identifier et développer des approches innovantes dans le but de proposer des solutions de développement à caractère holistique. »

Repenser ensemble le développement au Niger du XXIème siècle

La Représentante Résidente du PNUD a ouvert l’évènement en rappelant la nécessité qui a présidé à l’installation de l’Accelerator Lab au Niger : changer notre approche  des multiples défis de développement qui se présentent aujourd’hui au Niger, pour pouvoir les résoudre rapidement de façon à réduire l’écart de pertinence constaté entre nos réponses et l’évolution des situations.  Elle a présenté l’approche de l’Acc Lab Niger : « L’apprentissage actif est au cœur de notre démarche.  Détecter, expérimenter et développer : voilà ce à quoi s’attellera notre Laboratoire d’accélération, en établissant, ici au Niger, un réseau de partenaires aussi large et varié que possible, en particulier avec les jeunes innovateurs. »

La pertinence de cette approche dans le contexte de la complexe architecture des défis rencontrés par le Niger a été chaleureusement accueillie par le ministre Guimba-Saïdou : « Je me réjouis en particulier de l’accent mis sur l’avenir de la jeunesse nigérienne. Ce faisant, le Laboratoire contribuera également à régler l’épineuse question de l’insécurité au Niger car comme vous le savez, les jeunes constituent, malheureusement, les principales cibles pour l’enrôlement au sein des groupes terroristes. ».

Présentation de l’approche Lab aux partenaires et mapping de l’écosystème

Le Plan d’Action des 100 premiers jours de l’Acc Lab Niger se focalisera sur l’emploi rural des jeunes nigériens. Parmi les participants à l’évènement, les acteurs engagés pour le développement des opportunités pour la jeunesse nigérienne ont également accueilli favorablement la démarche de l’Acc Lab. Le directeur général du Centre Incubateur des Petites et Moyennes Entreprises Nigériennes, Rouffahi Koabo, a souligné la pertinence d’acquérir de nouveaux outils qui permettront d’accélérer l’action dans ce domaine : « Nos jeunes qui ont du talent méritent d’être accompagnés, car qui dit innovation dit R&D, qui dit innovation dit test, qui dit innovation dit usage avec un accompagnement des utilisateurs et ce processus peut prendre du temps, temps pendant lequel malheureusement nos écosystèmes ne permettent pas aux jeunes de survivre à la tentation de chercher d’autres alternatives. ».

--- Article text goes here ---

Icon of SDG 10

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global