RAPPORT NATIONAL Conférence de Rio + 20
RAPPORT NATIONAL Conférence de Rio + 20

RAPPORT NATIONAL Conférence de Rio + 20

14 nov. 2013

Après les conférences de Stockholm (1972), Nairobi (1982), Rio de Janeiro (1992) et Johannesburg (2002), l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté le 24 décembre 2009 la résolution (A/RES/64/236) décidant de tenir en 2012 la Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable (CNUDD), également surnommée Rio +20 ou Rio 20. Ces rencontres décennales, également appelées « Sommets de la Terre », offrent l’opportunité aux dirigeants mondiaux de se réunir pour définir les moyens de stimuler le développement durable au niveau mondial. Il s’agit en fait du développement d'une culture mondiale de respect de l'environnement. A ce titre, les Sommets de la Terre présentent un enjeu important. Ils visent à mobiliser la capacité collective dans la même direction en vue de gérer efficacement les problèmes planétaires et affirment en même temps la nécessité d'une croissance qui prend en compte la dimension écologique.

Quarante ans après Stockholm et vingt ans après Rio 1992, il est apparu nécessaire d’avoir un regard, introspectif d’évaluer les progrès réalisés, les lacunes et les obstacles à la mise en oeuvre du développement durable ainsi que les enjeux émergents. Ces Sommets de la Terre ont entre autres permis d’asseoir les principes de la responsabilité commune mais différenciée et du pollueur payeur, de mettre l’accent sur la prévention et la participation, mais aussi de développer des accords multilatéraux sur l’environnement, de créer des Ministères dédiés à l'environnement, de favoriser l'émergence de la Société Civile et d’éveiller la conscience collective sur la fragilité de la planète.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global