Rapport de Contribution des Femmes aux ménages à Maradi
Rapport des contributionsdesfemmes aux dépenses des ménages à Maradi

Contribution des femmes aux dépenses des ménages et à la réduction de la pauvreté à Maradi

30 oct. 2013

La contribution aux dépenses des ménages par les époux est un aspect important de la vie du couple. Si cet aspect est réglementé dans les pays développés, dans nos pays, théoriquement c’est au mari qu’incombe la prise en charge des dépenses du ménage. En effet, l’homme chef de ménage se spécialise principalement dans la recherche des moyens de subsistance, alors que la femme consacre le plus clair de son temps aux activités domestiques, à la maternité et à l’entretien des enfants. Ce modèle, formalisé par Parsons, à la fin de la deuxième guerre mondiale (1955), a, depuis lors, évolué sous l’influence de la modernisation (instruction des femmes, réduction des inégalités sexuelles, etc.) vers plus d’indifférenciation des rôles au sein des ménages, en particulier en Europe Occidentale. (KUEPIE Mathias, 2004).Cette évolution a aussi touché les sociétés africaines, en général et nigériennes, en particulier. En effet, on constate que les femmes se consacrent, de plus en plus, aux dépenses des ménages (ONAPAD, 2009).

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global