Télécharger le document
Rapport Régional sur les Progrès vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement à Maradi

Rapport Régional sur les Progrès vers l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement à Maradi

27 oct. 2013

Pour mesurer les progrès réalisés dans l’atteinte des OMD, le Niger a déjà produit deux rapports nationaux respectivement en 2003 et 2007. Des conclusions du dernier  rapport, il ressort que des progrès significatifs ont été accomplis ces dernières années mais les efforts n’ont pas été traduits par une réduction significative de la pauvreté.  La situation est particulièrement préoccupante dans certaines régions du pays notamment la région de Maradi qui enregistre non seulement l’incidence de la pauvreté la plus élevée parmi les huit régions mais également les niveaux des indicateurs OMD les plus alarmants.

En effet, selon les résultats de deux enquêtes nationales réalisées par l’INS en 2005 (enquête QUIBB) et 2007 (ENBC III), Maradi demeure la région la plus pauvre du Niger, et ce en dépit de la réduction de l’ampleur du phénomène relevée entre les deux périodes. En effet, l’incidence de pauvreté y est passée de 79,7% en 2005 (contre une moyenne nationale de 62,1%) à 73,4% en 2007/2008 (contre une moyenne nationale de 59,5%). Ainsi, le nombre de pauvres dans la région passe de 2.066.136 personnes en 2005 à 2.117.933 personnes en 2007/2008, soit une augmentation de 2,5 %.

L’ampleur du phénomène de la pauvreté apparaît  préoccupante du fait de son caractère endémique et multidimensionnel. Cette situation semble paradoxale pour une région dont le dynamisme du secteur privé lui a valu le titre de  “Capitale économique” au cours des années 80.  

La situation est d’autant plus préoccupante que  la région de Maradi concentre à elle seule un peu plus du quart de la population pauvre du Niger. En effet,  avec une population estimée à 2,927 millions d’habitants en 2009 (dont 86,8% résidant en milieu rural) et une densité de 70 habitants au km² (contre une moyenne nationale de 11,6%), Maradi est la région la plus peuplée et la plus dense du pays.

Le poids démographique élevé de la région est la résultante d’un croît démographique (3,73%) ressorti plus rapide que la moyenne nationale (3,3%). En outre, la population de la région est essentiellement jeune. En effet, 57,5% de la population de la région de Maradi ont moins de 20 ans.

Au regard du poids démographique important de la région, identifier précocement les contraintes liées à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement à Maradi, et mieux les prendre en charge par la mise en œuvre d’actions prioritaires ciblées, devrait constituer une importante opportunité pour le Niger d’être au rendez-vous de 2015.
C’est conscient de cela que le Gouvernement de la République du Niger a signé avec l’Equipe de Pays du Système des Nations Unies (SNU) et d’autres partenaires bilatéraux et multilatéraux, le 7 décembre 2008 à Niamey, une Lettre d’Entente en vue de formuler et mettre en œuvre un Programme Commun Multisectoriel dans la Région de Maradi (PCM/RM 2009-2013).

Le présent rapport  qui a pour objectif de contribuer à une meilleure connaissance du niveau de réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) dans la région de Maradi, devra fournir une situation de référence pour le  PCM en mesurant d’une part les progrès accomplis au niveau de chacun des indicateurs, et d’autre part, en appréciant le chemin qui reste à parcourir à l’horizon 2015. Ce rapport pourra également servir de socle à la régionalisation optimale de la Stratégie de Développement accéléré et de Réduction de la Pauvreté dans la région de Maradi.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global