Projet de Cogestion des Ressources Naturelles de l’Aïr et du Ténéré

Introduction

Projet de Cogestion des Ressources Naturelles de l’Aïr et du TénéréCuvette Oasienne - PHOTO:PNUD Niger

Lancé en Septembre 2006, le projet COGERAT rentre dans sa sixième et dernière année d’exécution d’activités sur le terrain.  A ce titre, un accent particulier sera mis sur le renforcement des capacités techniques et de gestion des bénéficiaires en vue d’une plus grande appropriation et pérennisation des acquis, la poursuite des actions de gestion durable des terres, la mise en œuvre de l’accord Etat-communes de cogestion des ressources de la RNNAT, la pérennisation du système décentralisé de gestion des ressources naturelles de la réserve de l’Aïr–Ténéré,  le suivi-évaluation et la capitalisation, l’évaluation finale et la clôture du projet.

Ce que nous avons accompli

Un  système pérenne de cogestion Etat – Communes des ressources naturelles dans la Réserve Naturelle Aïr–Ténéré  et ses zones connexes a été mis en place et est fonctionnel. Ce résultat important a pu être obtenu grâce notamment à :

  • La mise en place d’un principe de partenariat entre les communautés et les services techniques du Ministère l’Hydraulique et l’Environnement à travers l’accord de cogestion.
  • La mise en place d’un comité de pilotage et de suivi de la mise en œuvre de l’accord Etat-communes de cogestion des ressources de la Réserve Naturelle Nationale de l’Aïr et du Ténéré ;
  • La mise en place d’une Association Intercommunale de Gestion durable des Ressources Naturelles,
  • La mise en place suivie de renforcement de capacités des comités villageois de suivi et d’entretien des ouvrages communautaires de gestion durable des terres et de gestion des ressources naturelles ;
  • La mise en place et du renforcement des capacités des brigades communautaires de surveillance des ressources de la RNNAT ;
  • La mise en place de comité de base de  Cogestion et des structures locales de cogestion des ressources naturelles ;

Financement du Projet



2012
Nom Donnateur Montant Donation
PNUD $ 400 000
GEF $ 188 500
Gouvernement $ 100 000
Gouvernement (nature) $ 80 000

Prestations lors de l'année précedente

Année Montant
2012 $ 402 268

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe