Autonomisation des femmes

Au PNUD Niger, la prise en compte du Genre se fait de façon transversale dans tous les projets et programmes. C’est ainsi que des résultats probants ont été enregistrés dans presque tous les domaines.

Les interventions opérationnelles du CPAP ont permis aux femmes d’acquérir une certain sécurité et indépendance financière, une prise de responsabilité plus importante dans les dépenses du ménage et la capitalisation de certains biens familiaux. Elles ont de plus en plus accès aux sphères de décisions et leurs opinions sont de plus en plus considérées. On constate aussi une meilleure réceptivité aux changements : les hommes participent de plus en plus aux activités dites féminines (corvée de bois et d’eau) et commencent à prendre conscience de la capacité des femmes et de leurs droits : adhésion à l’alphabétisation des femmes.

On constate aussi une ouverture d’esprit grâce aux échanges, aux formations et au développement de leurs activités génératrices de revenus(AGR), ce qui à contribué à la réduction de la décapitalisation chez les ménages vulnérables et le développement d’une meilleure pratique en matière de santé et de nutrition.

Le PNUD a aussi appuyé dans la vulgarisation de la CEDEF ; la promotion de l’entreprenariat féminin ; l’allègement des tâches féminines ; l’habilitation en matière de leadership notamment pour la représentation qualitative et quantitative des femmes au parlement ; et, le renforcement des capacités techniques et institutionnelles du Ministère de la Population, la Promotion de la Femme et la Protection de l’Enfant (MP/PF/PE).

Les interventions du PNUD ont aussi permis d’appuyer la finalisation de la Politique Nationale Genre (PNG) et le programme triennal issue de son Plan stratégique,  de renforcer les capacités d’intervention du MP/PF/PE à travers la mise à disposition d’une expertise internationale, de former les femmes élues en leadership féminin, de former les gens de médias sur la prise en compte du Genre dans leurs métier et de former les acteurs nationaux sur la violence faite aux femmes et le plaidoyer pour le respect des droits des femmes en application de la CEDEF.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe