Table de séance de l'atelier

Les multiples exactions de Boko Haram qui se sont suivies pendant près de quatre (4) ans ont entrainé plusieurs milliers de réfugiés et de déplacés internes dans la région de Diffa et le long de la frontière nigéro-nigériane. Cette situation a occasionné une crise humanitaire sans précédent dans cette région. Face à cette situation, l’Etat et les humanitaires ont apporté des réponses dans le but de soulager les souffrances des populations. C’est dans un tel contexte que les agences du système des nations unies (PUND /UN HCR) sous financement du Peacebuilding Fund ont initié le projet « Appui au renforcement de la cohésion sociale dans les communes de Bosso, Chétimari, Gueskérou, Kabaléwa et Toumour »

Ce projet vise à contribuer à la consolidation de la paix et la cohésion sociale à travers la réduction des risques de déstabilisation sociale nés des frustrations des populations hôtes et de l’insécurité communautaire persistante.

Avant le démarrage effectif des activités du projet, le PNUD et l’UNHCR ont jugé nécessaire de conduire une  étude de référence (Baseline) dans les cinq communes d’intervention afin de renseigner les indicateurs du projet et disposer des données fiables permettant mesurer les effets du projet. 

Ainsi une étude sur les « Conséquences du conflit de Boko Haram et impacts des réponses apportées sur les conditions de vie des populations hôtes des communes de Bosso, Chétimari, Gueskerou, Kablewa et Toumour a été conduite du 23 mai au 5 juillet 2019 dans les 5 communes concernées. Conformément à la démarche participative adoptée dès le début, un atelier de restitution et de validation de ladite étude est tenu à Diffa le 6 août 2019 en présence des autorités régionales, départementales, communales et les autres parties prenantes du projet, tels que les représentants des réfugiés, les représentants des personnes déplacées et les leaders communautaires des communes cibles et de la ville de Diffa.

Cet atelier a été placé sous le haut patronage du Gouverneur  sortant de la région de Diffa.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe