Table de séance de la réunion

Le Président de la République du Niger, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou,  a présidé avec son homologue du Burkina Faso, SEM Roch Marc Christian Kaboré, Président du G5 Sahel, une réunion consultative des Chefs d’État et de Gouvernement, dimanche après-midi, 22 septembre 2019, à New York

Cette rencontre qui s’est tenue à la veille du Sommet Action Climat (Sommet des Nations Unies sur le Climat) prévu ce lundi 23 septembre 2019, a pour objectif de «continuer à mobiliser l’attention de la communauté internationale sur la région du Sahel. »

Elle a servi ainsi de cadre pouvant permettre de «contribuer à une mobilisation des différents acteurs pour une meilleure synergie d’actions climatiques et cela, dans la perspective de la mise en œuvre du Plan d’Investissements Climat pour la Région du Sahel (PIC-RS) ».

Adopté en février 2019 par le Sommet des Chefs d’Etat de la Région, le PIC-RS est prévu être mis en œuvre sur la période 2018-2030 et se fixe comme objectif global, de « contribuer à l’effort planétaire d’atténuation des émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) et d’accroitre les capacités d’adaptation et de résilience de la Région du Sahel aux changements climatiques ». Il est donc conçu comme réponse spécifique et vision partagée à long terme pour la résilience des populations et des écosystèmes de la Région du Sahel.

Les objectifs spécifiques visés par le PIC-RS 2018-2030 sont : i) Renforcer l’action environnementale d’atténuation des émissions de GES et d’adaptation/résilience aux changements climatiques ; ii) Améliorer la disponibilité des ressources en eau pour l’alimentation humaine et le développement des activités économiques ; iii) Assurer la durabilité des systèmes de productions agricoles et pastoraux face aux effets des changements climatiques ; iv) Promouvoir les options de productions, transmissions et consommations énergétiques durables ; v) Renforcer les capacités d’information, de sensibilisation et de plaidoyer sur les changements climatiques ; vi) Renforcer les capacités institutionnelles et améliorer la gouvernance environnementale.

Le PIC-RS est une contribution à la mise en œuvre de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques et de l’Accord de Paris. Il vise à soutenir et à promouvoir la coopération régionale et internationale en vue de la mobilisation d’une action climatique plus forte et plus ambitieuse de la part de toutes les parties prenantes. Il porte sur la période 2018-2030 et se subdivise en trois (3) documents programmatiques sur trois (3) phases de mise en œuvre :

-              Le Programme Régional Prioritaire (PRP 2018-2020, bâti sur la base d’actions urgentes à entreprendre) ;

-              Le Plan Quinquennal 1 (PQ1) 2021-2025 ;                                                  

-              Le Plan Quinquennal 2 (PQ2) 2026-2030.

La formulation de ses orientations stratégiques sur l’horizon 2030, s’est appuyée essentiellement sur les opportunités, les défis et enjeux majeurs mis en évidence dans l’analyse-diagnostic, sous l’éclairage de la Vision issue de la Déclaration de Marrakech, ainsi que des agendas régionaux et internationaux.

Sur la base de l’analyse-diagnostic et des défis majeurs identifiés, la structure programmatique du PIC-RS a été déclinée en six (06) axes stratégiques cohérents et interdépendants, déclinés en 23 programmes et 69 sous-programmes proposant des solutions appropriées, aux niveaux national et sous-régional, pour atteindre les objectifs et les résultats du Plan en vue de faire face aux défis que posent les changements climatiques dans la Région du Sahel.

Les 6 axes du PIC-RS sont : i) Restauration et réhabilitation des terres dégradées ; ii) Gestion intégrée des ressources en eau ; iii) Gestion durable des systèmes agricoles et pastoraux ; iv) Amélioration de l’efficacité énergétique et de l’accès à l’énergie propre ; v) développement de la communication et du plaidoyer ; et vi) Renforcement des capacités.

Le coût global du PIC-RS 2018-2030 a été estimé à 392,709 milliards de dollars US répartis ainsi qu’il suit :

·         PRP-RS (2018-2020) : 31,743 milliards de dollars US

·         PQ1 2021-2025 : 167,325 milliards de dollars US ;

·         PQ 2026-2030 :193,680 milliards de dollars US.

La réunion est également l’occasion de faire le point sur les progrès accomplis jusqu’à présent dans tous les domaines d’action du Sommet Action Climat, et d’identifier et d’élaborer des propositions, conformément au Plan d’Investissement. A cette réunion, Il s’est agi également d’obtenir une pleine adhésion des partenaires à la feuille de route du processus post table ronde à l’opérationnalisation de la Commission Climat pour la Région du Sahel.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe