Mme Corinna Fricke, du ministère fédéral allemand des Affaires étrangères (à gauche), et Mme Ahunna Eziakonwa, secrétaire générale adjointe et directrice régionale du PNUD pour l'Afrique, signent la création du ambitieux mécanisme de stabilisation des fonds doté de plusieurs millions de dollars à Niamey, au Niger. Photo: PNUD.

Niamey, le 17 juillet 2019 – Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a lancé ce jour le Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad, un ambitieux mécanisme de plusieurs millions de dollars, destiné à élargir l’éventail des interventions en faveur de la stabilisation dans les zones du bassin du lac Tchad.

Les quatre pays du bassin du lac Tchad ont chaleureusement accueilli cette initiative conjointe dans le cadre de leurs efforts continus pour sécuriser et stabiliser la région.

Le Fonds débutera ses activités le 1er septembre et sera opérationnel pendant deux ans dans les huit régions touchées des quatre pays riverains (Cameroun, Niger, Nigéria et Tchad). Il servira de mécanisme de réponse rapide pour aider les autorités locales à entamer la capacité de nuire des insurgés de Boko Haram, en rétablissant et en étendant une surveillance civile efficace, en améliorant la fourniture des services de base et en renforçant les moyens de subsistance.

La présentation officielle du Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad a été l’un des temps forts de la deuxième réunion du Forum des gouverneurs du lac Tchad, qui s’est ouverte aujourd’hui à Niamey sous l’égide de la Commission du bassin du lac Tchad, avec le soutien de l’Union Africaine. L’édition de cette année du Forum des gouverneurs est accueillie par le Gouvernement du Niger et financée par le Gouvernement de l’Allemagne.

S’exprimant au sujet de l’impact potentiellement considérable de ce Fonds lors de la cérémonie d’ouverture de la 2e réunion du Forum des gouverneurs du lac Tchad, la directrice régionale du PNUD pour l’Afrique, Mme Ahunna Eziakonwa, a déclaré : « Le Fonds pour la stabilisation de la région du lac Tchad représente une opportunité unique et limitée dans le temps, et une obligation collective de redonner espoir aux populations touchées, en particulier les femmes et les jeunes qui ont été les plus affectés par ce fléau. Si nous parvenons à répondre aux griefs de la population de manière appropriée en mettant un terme à la spirale de l’insécurité, des déplacements forcés et des conflits, la situation dans le bassin du lac Tchad pourra être stabilisée et les fondements du relèvement et du développement seront établis ».

Prenant la parole lors du Forum des gouverneurs du lac Tchad, Mme Corinna Fricke, représentant le Ministère fédéral des Affaires étrangères allemand, a déclaré que « l’approche civilo-militaire intégrée de ce Fonds multi-donateurs, qui met notamment l’accent sur les moyens de subsistance et la résilience, comble un vide stratégique dans les efforts de stabilisation en cours ».

Le Fonds est ancré dans la Stratégie régionale de stabilisation (SRS) du lac Tchad, une initiative novatrice conduite par la Commission du bassin du lac Tchad (CBLT), qui a été approuvée par ses États membres en août 2018 puis par le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine en décembre 2018.

Le Fonds sera mis en œuvre avec un budget initial de 100 millions de dollars prévu pour le déploiement de sa première phase dans les quatre pays riverains, lesquels ont exprimé leur ferme volonté de poursuivre les efforts de stabilisation nécessaires dans la région, y compris par le biais du Fonds. Celui-ci bénéficie également du soutien des gouvernements de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de la Suède, qui devront contribuer à sa mise en œuvre et assurer son financement pendant sa première phase.

La cérémonie officielle de signature qui intervient en marge de la conclusion du premier jour des travaux du Forum des gouverneurs donnera lieu à la conclusion d’un accord de partage des coûts avec le Gouvernement de la Suède à hauteur de 80 millions de couronnes suédoises, à titre de contribution à la Stratégie régionale de stabilisation.

 

Suivez-nous sur Twitter : @UNDPAFrica, @UNDPNIgeria, @PNUDNiger, @PNUDCameroun, @CBLT_LCBT, #GovernorsForum2019, #LCGF2019

Pour toute demande de renseignement complémentaire, veuillez contacter :

À Yaounde : Joseph Fajong, + 227 81 06 78 27
À Niamey : Amadou Djibo, +227 20 73 47 00 ; Lamine Bal, +227 90 35 43 25
À Abuja : Lucky Musonda,+ 234 817 346 6677
À N’Djamena : Etienne Darveau, + 235 60 83 25 46
À New York : Praise Nukator, + 212 906 5937

Commission du bassin du lac Tchad (CLBT) : Ibbo Daddy, +227 96 40 22 00

                                                                     *****************

À propos du PNUD : Le PNUD forge des partenariats à tous les niveaux de la société pour aider à construire des nations résilientes, afin de mener à bien une croissance qui améliore la qualité de vie de chacun. Présents dans 170  pays et territoires, nous offrons une perspective mondiale et des connaissances locales au service des peuples et des nations.

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe