La Représentante Résidente du PNUD Niger, dans un atelier d'apprentissage des repentis de Boko Haram à Goudoumaria, Diffa

Du 21 au 25 octobre 2019, Madame Diana Louise Ofwona, Représentante Résidente du PNUD au Niger à la tête d’une importante délégation a visité la région de Diffa.

Cette mission a pour objectifs :

Partager avec les autorités régionales et locales, les partenaires, les femmes et les jeunes la vision du PNUD en matière de stabilisation et connaître le point de vue, les impressions et la vision des autorités locales sur la stabilisation de la région de Diffa ;

Se rendre sur le site de la construction du sou-bureau du PNUD à Diffa ;

Avoir une vue d'ensemble des projets du PNUD et d'autres projets de développement dans la région de Diffa et voir comment compléter et harmoniser les efforts avec les acteurs du développement de la région.

La Représentante Résidente du PNUD Madame Diana Louise Ofwona et le Gouverneur de Diffa, Monsieur Issa Lémine ont procédé à des consultations conjointes avec les autorités locales (préfets et maires) afin de les informer des principales recommandations de la deuxième édition du Forum des gouverneurs du Lac Tchad tenu à Niamey du 16 au 18 juillet 2019.

Le Gouverneur et la Représentante Résidente se sont rendus à Goudoumaria pour visiter le centre de réadaptation des repentis des ex-combattant de Boko Haram et ont également profité de l'occasion pour visiter des projets du PNUD en cours et finalisés dans la région.

En effet, le PNUD a lancé des actions de stabilisation dans la région de Diffa en 2018 avec la mise en œuvre de grands projets tels que la construction d'infrastructures destinées à faciliter l'accès aux services sociaux de base comme le lycée technologique de Diffa qui est en chantier.

Une autre raison non moins importante de la mission de la Représentante Résidente du PNUD à Diffa est l’installation d’un sous bureau dans ladite localité pour la mise en œuvre du Programme de stabilisation du Bassin du Lac Tchad.

En effet, le PNUD Niger s’est engagé et s’est mobilisé pour que le programme d’installation de stabilisation du bassin du Lac Tchad dispose de bases solides avant de commencer. Cette mise à jour présente l’avancement du processus qui conduira à la validation du document de programme par le PAC (Project Approval Committee) et ses annexes, ainsi qu’à la validation du document de programme par le comité de pilotage du programme.

 Dans le cadre du programme de stabilisation, les activités suivantes ont été réalisées :

• Recrutement d'un consultant international pour finaliser l'élaboration du Document de Programme de la Fenêtre Nationale pour Facilité de Stabilisation ;

• Finalisation du document de programme national d'installation de stabilisation et de toutes ses annexes (filtrage social et environnemental et assurance de la qualité - Conception) en cours ;

• traduction en cours du document de programme en langue française avant de le partager avec les autorités nationales et locales ;

• Les consultations avec les principales parties prenantes ont été finalisées, ce qui a joué un rôle déterminant dans l'élaboration du document de programme.

• Des réunions bilatérales avec des donateurs, des ministères et des institutions nationales ont été organisées afin de partager le document de « Programme de la Fenêtre Nationale  pour Facilité de Stabilisation » et de les inviter au comité de pilotage.

• Discussions en cours avec le ministère du Plan et le ministère de l'Intérieur sur la date et le lieu de la réunion du comité de pilotage et du comité directeur ;

• le mandat du comité de pilotage a été finalisé ;

• le recrutement du personnel du programme est en cours ;

• Achat de conteneurs de bureau, de matériel et d'équipement en cours.

 Dans un proche avenir, les activités suivantes seront entamées :

• organiser les PAC pour valider le document de programme ;

• organiser la première réunion du comité directeur ;

• finaliser le recrutement du personnel du programme ;

• Finaliser l'achat des conteneurs de bureau, du matériel de bureau et les installer à Diffa ;

• Installation du bureau auxiliaire du PNUD en collaboration avec les autorités régionales à Diffa ;

• Installation du personnel du programme dans le sous-bureau de Diffa

• mettre en place des comités techniques régionaux et locaux ;

• organiser un atelier participatif et inclusif pour l'élaboration du plan d'action annuel (2020) du programme ;

• Mise en œuvre d'activités de stabilisation.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global