La cérémonie de signature de convention et d’échanges de lettre d’accord entre la Coopération Suisse, le Royaume de Norvège et le PNUD

Niamey 09/10/2020 : En prélude à l’organisation des prochaines élections municipales, législatives et présidentielles prévues à partir du 13 décembre 2020, à l’instar du Fonds de Consolidation de la Paix- PBF, les gouvernements de la Suisse et du Royaume de la Norvège se joignent au PNUD par une contribution respective de 3.000.000 dollars USD et 2.000.000 NOK dans le cadre des actions proposées par le Projet d’appui au cycle électoral du Niger PACE – Niger. La cérémonie symbolique de signature de convention et d’échanges de lettre d’accord a enregistré la participation des chefs de coopération de la Suisse et de la Norvège en présence du président de la CENI et de ses membres, de la représentante résidente du PNUD  et système des Nations Unies , des médias etc.

D’un montant de 30 millions 750 mille dollars USD, et en cohérence avec le cadre de l’assistance technique du PNUD au Gouvernement de la République du Niger, le projet procède également de la volonté du Système des Nations Unies et des Partenaires Techniques et Financiers d´accompagner le cycle électoral, et de contribuer ainsi à la réalisation des activités liées à l’organisation des consultations électorales telles que prévues par la Constitution.

Pour Maitre Isouna Issaka, Président de la CENI « l’évènement de ce jour, nous donne l’occasion de vous dire que sous le leadership du PNUD, vos contributions respectives, (je veux parler de la Suisse, du Fonds pour la Consolidation de la Paix ( PBF) , du Royaume de la Norvége, du Danemark etc.)  Intervenues aux premières heures pour les uns, et plus récemment pour les autres, sont perçues et reçues comme une exhortation adressée à la CENI et qui la galvanise dans son action pour la tenue effective des meilleures élections possibles. Cette exhortation n’a pas cessé de nous interpeller au fur et à mesure que nous approchons du premier scrutin prévu pour le 13 décembre 2020. En effet, La principale innovation du processus électoral introduite dans le cycle électoral en cours, a été d’une part,  la mise en place d’une CENI indépendante professionnelle et permanente. Mais également l’institution d’un Fichier Electoral Biométrique destiné à renforcer la sécurité du processus. Ceci passe par la mise en place et la réalisation d’un Fichier Electoral Biométrique.  L’enrôlement biométrique qui constitue une phase très importante du processus électoral vient d’être achevé permettant au Niger de disposer de sa première liste électorale biométrique auditée par les experts habilités de la CEDEAO et de l’OIF comme fiable inclusive et sécurisée. La remise officielle du fichier biométrique conformément à l’article 46 du code électoral s’est faite le 11 septembre 2020. Au total, sur une projection INS 2020 de 9.751. 462 au niveau national 7 446 556 citoyens sont inscrits dont 54,97% de femmes et 45,03% d’hommes soit 76,36% de la projection 2020 ».

Je me réjouis du cadre central que joue le Projet d’appui au Cycle électoral – PACE Niger conçu d’une manière inclusive. Je profite de cette opportunité pour renouveler mes remerciements et à travers moi ceux du gouvernement au Programme des Nations Unies pour le développement - PNUD pour son rôle imminent dans la mobilisation des ressources (Plus de $18 676 383 dollars USD ) sans compter les équipements  et l’assistance technique inestimable mise à notre disposition . Je voudrais magnifier la coopération entre la Suisse, le Royaume de Norvège et le Niger. A la CENI, je peux vous affirmer qu’à travers mon équipe et celle du PNUD déployée à nos côtés que nous veillons à la synergie de toutes les interventions de nos partenaires   pour plus d’efficacité » a-t-il ajouté.

Pour le Chef de la Coopération Suisse, « la contribution à travers le PACE Niger coordonné par le PNUD est une traduction de notre confiance, notre foi en la légitimité et les compétences du PNUD. La Lettre d’accord est partie intégrante d’une convention très large qui lie le gouvernement de la Suisse au Niger. Elle traduit notre attachement et exprime nos félicitations pour tous les efforts et progrès accomplis par le Niger ».

Pour le Conseiller en charge du Tchad et du Niger a l’ambassade du Royaume de Norvége, « notre engagement reflète la politique Norvégienne qui est d’appuyer le Niger dans la promotion de la gouvernance et la stabilisation ».

Les contributions de la Suisse et de la Norvége  vont faciliter la transmission des résultats par la Production et mise à disposition des documents de gestion dans 26000 bureaux de vote et la sécurisation des opérations électorales par la Conduite et la Réalisation des opérations de vote,  l’appui à l’installation des démembrements de la CENI aux niveaux des régions et des municipalités , l’acquisition du matériel électoral  et l’ Appui à Sensibilisation, éducation civique et la participation citoyenne.

Pour Mme Diana Ofwona, Représentante résidente du PNUD « en réponse à la demande d’assistance sollicitée par la République du Niger dans le cadre des élections prévues en Décembre 2020 et Février 2021, un Programme d’Appui au Cycle Electoral, dénommé PACE a été élaboré de façon consensuelle, pour servir de document de référence à l’usage des partenaires Techniques et Financiers qui souhaiteraient apporter une contribution à l’organisation des élections au Niger. Sur un budget d’environ 30 millions de dollars, le PACE a démarré ses activités en 2019, avec un important gap financier que les signataires du Programme se sont engagés à mobiliser des ressources afin d’assurer le bon déroulement du processus électoral au Niger. C’est dans cette optique que le PNUD a initié un plaidoyer actif pour exhorter les partenaires de la coopération internationale et les missions diplomatiques à se joindre au Gouvernement du Niger et au Système des Nations pour relever le défi que constitue le gap financier du PACE ».

Pour rappel, au-delà du PNUD, la coordination du Système des Nations Unies  appuie l’inclusion et la participation des jeunes et des femmes dans le processus électoral à En effet, à travers le Projet intitulé « Création d’un environnement propice à la tenue d’élections consensuelles et paisibles en 2021 (Phase 1) financé par le PBF - Fonds pour la Consolidation de la Paix d’un montant de 2.500.000 USD mis en œuvre par UNFPA et le PNUD et leurs partenaires nationaux dont la Haute Autorité de la Consolidation de la paix la CENI , le Comité National de Dialogue Politique, le Conseil National des Droits Humains.

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global