Le Secrétaire Général de l'ONU à Ouallam

COMMUNIQUE DE PRESSE

En visite au Niger, le Secrétaire général des Nations Unies appelle à un soutien accru aux populations vulnérables

NIAMEY (Niger), le 3 mai 2022 – Le Secrétaire général des Nations Unies, M. António Guterres, achève aujourd’hui une visite officielle de deux jours au Niger. Durant la visite, le Secrétaire général a pu s’enquérir de la situation au Niger, caractérisée par une détérioration sans précédent aux plans sécuritaire et humanitaire ces dernières années. C’était également l’occasion pour le Secrétaire général d’exprimer la solidarité des Nations Unies aux populations affectées par les crises et de réaffirmer le soutien du Système au gouvernement.

« Nous devons lutter contre les causes profondes – pauvreté, exclusion, impunité, insécurité alimentaire, crise climatique – qui exacerbent les tensions intercommunautaires et continuent d'alimenter l'extrémisme violent et le terrorisme ici au Sahel. Mais aujourd’hui, face à une situation qui évolue rapidement, force est de constater que la communauté internationale n’est pas à la hauteur. J’appelle tous les partenaires à veiller à ce que notre attention et notre engagement dans la région soient maintenus malgré les nouvelles crises qui frappent notre monde, » a déclaré le Secrétaire général.

Durant la visite, le Secrétaire général a rencontré le Président Mohamed Bazoum. Ils ont évoqué au cours de leurs échanges les différents défis que le pays traverse et la nécessité d’une collaboration des Nations Unies avec le gouvernement pour protéger et assister les populations vulnérables et pour garantir l’accès à l’aide humanitaire en ces temps de crise.

Le Secrétaire général a également félicité la générosité des communautés hôtes, et la résilience des communautés déplacées et réfugiées qu’il a pu constater lors de sa visite à Ouallam, dans la région de Tillabéri.

Au Niger, l’insécurité persiste notamment dans les bandes frontalières avec les pays voisins tels que le Nigeria, le Burkina Faso et le Mali. Cette situation restreint l’accès humanitaire dans le pays, en particulier dans les régions de Tillabéri, Tahoua, Maradi et Diffa.

La sécheresse et les conflits ont également un impact sur les moyens de subsistance des populations. Plus de quatre millions de personnes seront en insécurité alimentaire aiguë sévère au cours de la période de soudure (juin-août 2022) dans le pays.

De plus, les risques climatiques et la dégradation des sols se poursuivent à un rythme alarmant. Les communautés font face à la perte de terres arables et d'eau/rivières disponibles en raison du changement climatique et de l'insécurité, la migration est la pratique d'adaptation la plus courante pour répondre à ce défi. Aussi, les mouvements intra ou transfrontaliers et la transhumance peuvent entraîner des tensions communautaires entre les agriculteurs et les éleveurs en raison de la concurrence pour les ressources naturelles rares.

« Le Niger a enregistré des progrès au cours des dernières années, notamment en matière de renforcement de ses institutions démocratiques. Toutefois d’importants défis s’imposent aussi bien sur les plans humanitaire et sécuritaire que dans le domaine du développement socio-économique. A titre d’illustration, l’instabilité dans les pays voisins a engendré des mouvements forcés de population créant une pression additionnelle sur un pays dont les moyens sont limités », a déclaré Mme Louise Aubin, Coordonnatrice résidente des Nations Unies au Niger.

Les autorités du Niger maintiennent la volonté de résoudre la crise humanitaire par une approche ancrée dans les principes humanitaires et en toute solidarité avec les populations et les nombreux partenaires du Niger. Le Niger est une véritable terre d’asile, d’accueil et de solutions.

Contacts presse :

·         Aminta Hassimi Larabou, Spécialiste en Communication au Bureau de la Coordination du Système des Nations Unies au Niger | e-mail :  aminta.hassimi@un.org

·         Aissatou Sy, Responsable de l’information publique à OIM | e-mail :  aisy@iom.int

·         Laura Fultang, Public Information Officer à OCHA | e-mail :  fultangl@un.org| 

·         Jean Sebastien Josset, Associate Communications Officer à UNHCR| e-mail :   Josset@unhcr.org

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Niger 
Aller à PNUD Global